Récompense Mélissa Blais!

Récompense Mélissa Blais!

16 février 2018

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) demandent l’aide du public pour tenter d’élucider la disparition de Mélissa Blais. Une récompense de 5 000 $ est offerte par l'entremise de Jeunesse au Soleil à quiconque ayant de l’information qui permettrait de faire avancer l’enquête.

Rappelons que cette mère de famille, âgée de 34 ans, a été vue pour la dernière fois le 2 novembre dernier vers 2 h 30 du matin dans le centre-ville de Louiseville. Elle a quitté son domicile avec son véhicule, une Toyota Corolla quatre portes, année 2011 de couleur noire et immatriculée: Y70 FAD (Québec). Le véhicule n’a pas encore été retracé. Ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité. Cette offre de récompense expire le 8 août 2018.

La Sûreté du Québec invite les gens qui auraient de l’information concernant ce cas de disparition de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Programme de récompenses de Jeunesse au Soleil

Des citoyens désireux de contribuer à la résolution de certaines enquêtes criminelles font don de sommes d’argent aux corps policiers pour qu’elles soient offertes en récompense à toute personne qui fournit des renseignements menant à l’arrestation et à la condamnation de criminels recherchés ou permettant de retrouver une personne disparue. Toutes les offres de récompenses sont d’abord approuvées par le corps policier responsable de l’enquête. Les récompenses ne sont offertes que pour une durée déterminée au-delà de laquelle, selon la décision du donateur, elles sont soit renouvelées, soit remises au donateur ou bien utilisées pour d’autres activités de prévention du crime, notamment l’aide aux victimes d’actes criminels. Seul l’organisme Jeunesse au Soleil est mandaté pour gérer les récompenses ainsi offertes. Il agit comme intermédiaire entre le donateur anonyme et le corps policier responsable de l’enquête et s’assure que la récompense soit mise à la disposition du corps policier, le cas échéant. Ce sont les enquêteurs qui décident s’il est pertinent ou non de verser une récompense et déterminent également le montant qui devrait être versé.

Mis sur pied en 1991, le programme de récompenses de Jeunesse au Soleil a pu voir le jour grâce au partenariat avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), partenariat qui se poursuit encore aujourd’hui. Depuis, d’autres corps policiers se sont joints à ce programme de Jeunesse au Soleil : la Sûreté du Québec (SQ) en 2009, le Service de police de la Ville de Laval en 2011, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) en 2012 et la Police provinciale de l’Ontario (OPP) en 2014. En 2015, Jeunesse au Soleil a signé une entente avec un sixième corps policier, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Depuis 1991, le programme de récompenses de Jeunesse au Soleil a permis de résoudre 26 enquêtes criminelles et cas de personnes disparues, ce qui correspond à 27 % de toutes les enquêtes pour lesquelles une récompense était offerte. Le montant des récompenses remises s’élevait à 100 000$ au 30 septembre 2017.

Mélissa Blais - 8 aout 2018.jpg