Une femme dans un monde masculin!

Une femme dans un monde masculin!

26 mars 2018

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes qui s'est déroulée le 8 mars dernier, nous présentons le portrait d’une bénévole qui joue un rôle important au sein de Jeunesse au Soleil depuis maintenant neuf années. Fière maman de deux enfants, Sophie Roy est l'une des nombreuses bénévoles qui rendent le programme de football de l'organisme possible pour près de 150 jeunes de façon annuelle.

Son implication dans le programme a débuté lorsque son plus jeune fils, Marc-Antoine, a rejoint l'équipe Atome de l’organisation à l'âge de 8 ans. Voulant être plus qu'une simple « maman de football », Sophie a offert son aide au responsable du programme de football. Son premier devoir était de s'assurer que les enfants recevaient des collations nutritives lorsqu'ils s'entraînaient et jouaient. Avec le départ de la gestionnaire à la fin de la saison, elle a obtenu plus de responsabilités. Elle a d'abord créé un document pour les parents leur expliquant le déroulement de la saison et tout ce qu'ils avaient besoin de savoir. « Tous les parents ont les mêmes questions », explique-t-elle. De plus, afin que les enfants connaissent mieux leurs entraîneurs, elle s’est assurée d'inclure leur photo avec leurs noms dans le document. Avec une autre bénévole, Louise Blizzard, Sophie s’occupe également des contrats que les joueurs doivent signer afin de prendre part au programme de football. « C'est beaucoup de coordination, mais j'aime bien faire ça! », dit-elle.

Alors que son fils gravissait les échelons du programme, Sophie, pour sa part, assumait de plus grandes responsabilités pour tous les niveaux. Elle s’occupe maintenant de l'administration pour les niveaux Atome, Moustique, Pee-wee et Bantam. Elle veille également aux communications entre les entraîneurs, les parents et les joueurs par divers moyens tels que Facebook. En tant que figure maternelle des Hornets, elle rappelle souvent aux joueurs de s'habiller chaudement lors de temps froid pour un match ou pour une pratique.

Être parent d’athlètes est très exigeant (son autre fils pratique la natation), Sophie et son conjoint, également entraîneur pour les Hornets de Jeunesse au Soleil, n'ont jamais été des parents ordinaires. Même en vacances, toute la famille revenait en ville afin que leur fils puisse assister aux séances d'entraînement. « Notre philosophie est que, quand tu t'engages à faire quelque-chose, tu le fais jusqu'au bout! »

Lorsqu'on lui demande ce que le bénévolat chez Jeunesse au Soleil lui apporte, elle dit: « Ça me fait du bien d'aider les autres, ça me rend heureuse d'être là et de savoir que les enfants peuvent compter sur moi. J'aime les voir évoluer ». Elle est également reconnaissante pour la diversité culturelle offert à son fils à travers le programme puisque certains de ses coéquipiers proviennent de différents milieux familiaux. « Ça lui montre qu’il y a d'autres choses dans la vie que le confort », conclut-elle.

A06Y0228.jpg

La bénévole Sophie Roy est une vraie maman pour les joueurs de football de Jeunesse au Soleil.