Une rentrée scolaire avec Jeunesse au Soleil

Rentrée scolaire à Jeunesse au Soleil

20 août 2018

Le mois d’août est le moment où les parents et leurs enfants se préparent pour la rentrée scolaire. Malheureusement, cet événement amène une hausse de dépenses qui impose des sacrifices additionnels à plusieurs familles à faible revenu de la région de Montréal.

Afin de les aider, Jeunesse au Soleil a organisé sa distribution annuelle de vêtements neufs en tailles adultes les 14 et 15 août derniers afin de permettre aux jeunes, en particulier les adolescents, de démarrer la nouvelle année en beauté. Au terme de cette grande opération annuelle, plus de 3 600 personnes se sont partagé quelque 18 000 articles vestimentaires et seront ainsi en mesure d'utiliser l'argent qu'ils ont économisé pour payer d'autres nécessités tels que des fournitures scolaires. Il s'agit d'une augmentation considérable de l'achalandage alors qu'en 2017, 2 200 personnes avaient reçu l'aide de Jeunesse au Soleil de cette façon.

Pour Jeunesse au Soleil, prendre soin de ces parents, c’est contribuer à un meilleur avenir pour leur famille. Un tel événement ne pourrait être possible sans la générosité de compagnies telles VF Imagewear Canada Inc., L’équipe Spectra, L’Aubainerie, Gottex, Green Jeans, The North Face Canada, Reitmans et Tigre Géant qui ont fait don de vêtements neufs. Jeunesse au Soleil les remercie sincèrement.

Cette initiative s'inscrit dans les multiples efforts déployés par l'organisme à l'aube de la rentrée scolaire. Au début d'août, l'organisme remettait à un millier d'enfants des fournitures scolaires afin de les équiper le mieux possible pour le retour en classe, une aide évaluée à 80 000 $. Jeunesse au Soleil tient à rappeler à la population et aux entreprises qu'il est encore temps d'organiser des collectes d'effets scolaires à l'intention de l'organisme, plusieurs familles nécessitant toujours de l'aide en vue de la rentrée scolaire.

A06Y7823.jpgAu total, c’est quelque3 600 personnes qui ont reçu de nouveaux vêtements et qui seront en mesure d'utiliser l'argent qu'ils ont économisé pour payer d'autres nécessités telles que des fournitures scolaires. Photo: Joseph Munro.