19th Ave New York, NY 95822, USA
Patrouille à vélo . Communauté . Générale . Prévention . Services

Les aînés au cœur de la patrouille à vélo de Jeunesse au Soleil

mercredi 17 juillet 2019

Les aînés au cœur de la patrouille à vélo de Jeunesse au Soleil

Établie en 1984, la patrouille à vélo de Jeunesse au Soleil célèbre son 35e anniversaire cet été. Composée cette année de 23 patrouilleurs dont 4 ado-patrouilleurs, la patrouille à vélo collabore étroitement avec 9 postes de quartier du SPVM répartis sur toute l’île de Montréal. Il s’agit d’un groupe diversifié de jeunes ayant un désir commun d’améliorer leur communauté. Abdel Rouchdi, leur nouveau coordonnateur, a une réelle passion pour son travail. « Je voulais m’impliquer parce que j’aimais l’idée de gérer du personnel », a dit l’homme de 31 ans, qui a étudié en science politique avant de rejoindre Jeunesse au Soleil en 2018. « Pour moi, cela signifie aussi d’entrer en contact avec la communauté, et de lui rendre service. » Le premier mandat de la patrouille à vélo est d’être les yeux et les oreilles de la police. Abdel considère que par leur simple présence, les patrouilleurs augmentent le sentiment de sécurité des aînés et des enfants sur l’Île de Montréal.

Les personnes âgées sont au cœur des activités de la patrouille à vélo. « Je pense que les aînés sont nos premiers fans! (à égalité avec les plus jeunes). Bien souvent quand ils nous voient avec nos vélos et nos walkie-talkies, ils nous prennent pour des cadets (du SPVM), donc la première question c’est : « Oh, vous êtes des cadets? » Ça engage la discussion tout de suite. On est toujours super bien reçus! ». Abdel trouve que le travail avec les aînés est bénéfique pour les patrouilleurs. « Un échange avec une personne âgée qui dure 5 minutes peut changer la vie d’un patrouilleur, parce que les personnes âgées ont une certaine expérience que les jeunes n’ont pas. » Il s’agit d’un partage de connaissances. De la même manière, Abdel trouve que les aînés profitent de telles interactions : « Ça peut les sortir de leur isolement. Bien souvent, c’est le seul échange qu’ont ces personnes âgées-là dans la journée, donc ça marche dans les deux sens. »

YouTube video

La relation entre la patrouille à vélo et les aînés ne se résume pas à des discussions, même si cela fait partie intégrante de leur mandat. « Quand on commence la patrouille, la première semaine est attitrée à la tournée des écoles et des résidences pour personnes âgées, et c’est là qu’on se fait connaître. »
Les patrouilleurs travaillent de près avec les habitants de plusieurs résidences pour aînés. « On est souvent présents dans les résidences pour les activités comme le Bingo, ça peut être des sessions de danse, des sessions de chant. On est aussi présents pendant les dîners. » Les patrouilleurs sont tant appréciés qu’ils se font souvent inviter pour partager un repas dans les résidences à l’heure du dîner.

La patrouille à vélo collabore aussi avec le SPVM pour des opérations spéciales visant les aînés. « On a une campagne qui s’appelle « Traverser sans jouer avec votre vie ». Après les enfants, les aînés sont les victimes les plus fréquentes d’accidents de voiture impliquant des piétons. « On leur montre quelques petites astuces pour ne pas être victime de choc. » La patrouille porte aussi une attention toute particulière aux vagues de chaleur, et aide les aînés à se protéger. « Nous prenons part à un projet du PDQ 44, qui s’appelle le projet « porte à porte ». Une équipe composée de deux policiers, deux cadets et deux patrouilleurs marchent de rue en rue et vont frapper à toutes les portes des personnes âgées pour leur donner des informations utiles. » En plus de leur donner des astuces pour traverser les vagues de chaleur (boire beaucoup d’eau, rester dans l’ombre et se réfugier dans des zones fraîches), les patrouilleurs informent les aînés des activités susceptibles de les intéresser dans le quartier. Un des principaux objectifs de la patrouille est de briser l’isolation.

Si vous voyez nos patrouilleurs cet été, n’hésitez pas à aller leur parler. Un échange constructif en découlera certainement! Pour avoir un aperçu de nos patrouilleurs en pleine action, visitez la page Facebook de Jeunesse au Soleil et cherchez l’album photo de la patrouille à vélo (www.facebook.com/SunYouthOrg/).

 

Abdel Rouchdi, coordonnnateur de la patrouille à vélo de Jeunesse au Soleil. Photo : Nicolas Carpentier

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES

Jeunesse au Soleil est à la recherche de bénévoles!

Communauté
Jeunesse au Soleil est à la recherche de bénévoles!
25 avril

Des bénévoles de tous les âges contribuent à Jeunesse au Soleil de nombreuses façons. Des élèves du primaire aux personnes à la…

Read More

Récompense de 40,000$ : Sindy Ruperthouse

Prévention
Récompense de 40,000$ : Sindy Ruperthouse
12 septembre

Le 10 octobre 2019, la Sûreté du Québec (SQ) a établi un poste de commandement mobile à Val-d’Or afin de recueillir de…

Read More

La saison du jardinage de retour pour Jeunesse au Soleil

Patrouille à vélo
La saison du jardinage de retour pour Jeunesse au Soleil
27 juin

Alors que Jeunesse au Soleil a dû dire adieu à un de ses potagers urbains en quittant l’édifice de la rue St-Urbain,…

Read More

Des centaines de sourires à la distribution annuelle de vélos Avi Morrow!

Communauté
Des centaines de sourires à la distribution annuelle de vélos Avi Morrow!
28 mai

Le 3 mai dernier, Jeunesse au Soleil tenait sa 35e distribution annuelle de vélos neufs afin de récompenser 107 jeunes s’étant démarqués…

Read More

Lise répond à l’appel du bénévolat

Communauté
Lise répond à l’appel du bénévolat
6 octobre

Rencontrez Lise St-Michel, une réceptionniste bénévole à Jeunesse au Soleil. Elle est impliquée dans notre organisation depuis près de 4 ans. Elle…

Read More

Un retour sur 65 années de soutien et de partage!

65 ans
Un retour sur 65 années de soutien et de partage!
22 mai

En 1954, Sid Stevens et Earl De La Perralle, entourés d’une bande d’amis, fondaient ce qui allait éventuellement devenir Jeunesse au Soleil….

Read More
X