Un terrain de football à l'honneur de

M. Earl De La Perralle

Honorons l’entraîneur, mentor et co-fondateur de Jeunesse au Soleil qui a changé la vie de tant de jeunes athlètes en attribuant son nom au terrain de football du parc Jeanne-Mance.

La Pétition

Par cette pétition, nous désirons rendre hommage au défunt Earl De La Perralle. Notre objectif est d’amasser suffisamment de signatures pour convaincre la Ville de Montréal d’attribuer son nom au terrain de football situé au parc Jeanne-Mance, afin de célébrer sa contribution monumentale auprès de la communauté.

Étant donné que l’héritage de Earl continue de redonner aux Montréalais, il nous semble tout à fait approprié d’attribuer son nom au terrain pour mettre en lumière l’œuvre de sa vie.

Si comme nous, vous croyez que le terrain de football du parc Jeanne-Mance devrait porter le nom du regretté Earl De La Perralle, nous vous prions de bien vouloir ajouter votre nom à cette liste. Nous vous en remercions d’avance.

À propos d'Earl De La Perralle

Pour ceux qui ne connaissent pas Earl, voici une mise en contexte. En 1954, Earl De La Perralle et Sid Stevens, alors âgés de 9 et 13 ans, ont créé le journal manuscrit The Clark Street Sun, qui a ensuite donné naissance à l’organisation Jeunesse au Soleil. Earl a dédié sa vie à aider les gens dans le besoin et était une figure paternelle pour des centaines d’enfants qui ont grandi parmi nous. Il a exercé la fonction de directeur général à Jeunesse au Soleil et a créé plusieurs de ses programmes les plus reconnus : les équipes sportives, la banque alimentaire, l’assistance aux victimes d’incendie et la distribution de paniers de Noël.

Bien qu’il se soit investi corps et âme dans une variété de programmes, Earl avait un véritable amour pour les équipes sportives, tout particulièrement le football. La profondeur de son engagement envers les enfants était inégalée. C’était un entraîneur incroyable et un mentor hors pair.

Il a travaillé principalement avec des jeunes de milieux défavorisés, utilisant le sport comme un moyen d’améliorer leur vie.

thumbnail-3-u
large-10-u
large-7-u-u
large-11-u
thumbnail-2-u
large-9-u
large-8-u

Le terrain de football du parc Jeanne-Mance est l’endroit où Earl a accompli une grande partie de son travail. À la fin des années 60, il a travaillé avec la Ville de Montréal pour que le terrain en question soit amélioré et prenne sa forme actuelle. Il s’agissait d’une deuxième maison pour lui et pour les nombreux joueurs qui s’y sont entraînés au cours des années. L’éducation a toujours fait partie des priorités de Earl : il savait que le sport pouvait ouvrir des portes aux enfants qui avaient souvent des options limitées. Des centaines d’athlètes de Jeunesse au Soleil ont continué à pratiquer leur sport aux niveaux collégial et professionnel, souvent grâce à une bourse d’études sportives.

Earl_SunYouth
Earl_SunYouth_2
Earl_SunYouth_5
Earl_SunYouth_7
Earl_SunYouth_3
Earl_SunYouth_6
Earl_SunYouth_4
thumbnail-2 (1)
large-1 (1)
thumbnail (1)
thumbnail-1

Témoignages

Earl croyait fermement que chaque enfant avait le droit de pratiquer un sport qu’il aimait, et ce, peu importe la situation financière de sa famille, ce qui est devenu un principe fondamental de notre organisation aujourd’hui. En offrant à nos athlètes et nos campeurs un environnement sécuritaire pour se développer, plusieurs d’entre eux réalisent leur potentiel.   

Keith Petrofsky était un ami de longue date de Earl, ils ont grandi ensemble sur le Plateau, et il faisait partie du groupe d’enfants qui a fondé Jeunesse au Soleil. Voici une courte vidéo de Keith parlant de son amitié avec et la vision de ce dernier pour Jeunesse au Soleil.

YouTube video

Aleck Brodeur, ancien joueur des Hornets de Jeunesse au Soleil, joue aujourd’hui pour le Rouge et Or, avec lequel il a gagné la coupe Vanier en 2016 et 2018. Il étudie présentement  pour devenir pharmacien et fait un stage à Jeunesse au Soleil pour terminer son diplôme.

YouTube video

« Toute cette expérience était comme une expérience de vie de famille où j’ai appris plusieurs leçons de vie. Je suis vraiment reconnaissant pour tout ce que Earl et Jeunesse au Soleil ont apporté dans ma vie. »

Colin Mckinnon
Anciens joueur de football des Hornets (1988-1993)

« J’ai joué au football de 1982 à 1986. C’étaient mes plus belles années, et je crois que cette expérience m’a réellement permis de me trouver moi-même. »

David Kay
Ancien joueur de football des Hornets (1982-1986)

« J’ai joué au football pour Jeunesse au Soleil entre 1985 et 1986, et Earl était mon entraîneur.
Mon frère et mes amis du Rosemount High School m’ont parlé de leurs expériences dans la famille de Jeunesse au Soleil, et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de m’impliquer. J’en garde des souvenirs impérissables. »

Ron Kay
Anciens joueur de football des Hornets (1985-1986)

« Fierté, discipline, dépassement de soi, travail d’équipe, redonner au suivant sont quelques-unes des valeurs acquises au cours de mes années passées à Jeunesse au Soleil. Jeunesse au Soleil est définitivement un tremplin très formateur vers l’avenir. »

Maripier Malo
Équipe Sun Youth – 1999 à 2003 
Arbitre de basketball aux Jeux olympiques de Tokyo 2020




À propos du Parc Jeanne-Mance

L’affiliation de Jeunesse au Soleil avec le parc Jeanne-Mance, et tout particulièrement celle de Earl De La Perralle, est indéniable. L’organisation a vu le jour aux abords du boulevard Saint-Laurent, autour des rues Saint-Cuthbert et Clark.

Dès les années 1950, les jeunes co-fondateurs Sid Stevens et Earl de la Perralle fréquentent le parc Jeanne-Mance, alors appelé Fletcher’s Parc par les anglophones de l’époque.

En 1957, Earl De La Perralle est étudiant au High School of Montreal et son équipe de football joue régulièrement au parc. Parallèlement, Earl s’investit dans le développement des programmes sportifs de Jeunesse au Soleil, et après avoir été entraîneur de basketball, il devient entraîneur de football.

En 1967, Jeunesse au Soleil déménage son quartier général à la  « maison Blanche », au pied du mont Royal, et profite des installations sportives du parc. C’est là que le programme de football de Jeunesse au Soleil, supervisé par Earl, connaîtra son plein déploiement.

Entre 1960 et 2017, soit les trois quarts de sa vie, Earl De La Perralle a foulé le sol du terrain de football du parc Jeanne-Mance, entraînant des milliers de jeunes athlètes qui témoignent de son immense engagement dans le sport et de son souci pour la persévérance dans l’éducation.

Le Terrain de Football - Parc Jeanne-Mance

Signer la pétition

Bonjour

**votre signature**

1,128 signatures

Partagez ça avec vos amis

   

X